Groupe scolaire Émilie OBERKAMPF - BEAUCOUZÉ (49)

REPÈRES

2019 - concours non lauréat

Localisation : BEAUCOUZÉ (49)
Maître d'ouvrage : Angers Loire Métropole
Surface : 2040 m2 SP
Montant de travaux : 3 579 000 € HT

Programme : Construction d'une école de 6 classes ( 2 classes maternelles + 4 classes élémentaires) , une zone administration, un accueil périscolaire, un restaurant scolaire ( 100 élèves).
Démarche environnementale : HQE- RT 2012 - puits canadien

ÉQUIPE MAITRISE D'OEUVRE

  • DCL ARCHITECTES / Architecte mandataire
  • ABAK INGENIERIE/ BE structure & VRD
  • RABIER FLUIDES CONCEPT / BE Fluides, thermique
  • TECHNIQUES & CHANTIERS / Économiste
  • DB ACOUSTIC / Acousticien

SYNOPSIS

Le site de la Houssaie est une vaste unité foncière supportant une part importante des équipements de la ville de Beaucouzé. L'aménagement des stationnements existants permet une mutualisation avec le futur groupe scolaire grâce à des plages d'utilisation différenciées. La proximité immédiate de la future école avec le reste des bâtiments du site laisse d'ailleurs présager des interactions positives avec une évidente facilité d'accès au skate-park, au city-stade, à la piscine Couzéo ou encore à la halle Sport'Co dans les activités des scolaires et périscolaires. L'accès au nouveau groupe scolaire se fait par l'Ouest grâce à un généreux parvis tangent aux cheminements piétons et vélos.

L'architecture proposée, simple et faisant référence aux nombreux corps de bâtiments traditionnels de l'Anjou, rehaussée par des notes colorées d'expression contemporaine, offre à l'éveil des enfants une atmosphère accueillante, chaleureuse et rassurante tout en assurant un fonctionnement optimisé des locaux. Non seulement le nouveau groupe scolaire s'intègre à son environnement mais il créé son propre environnement propice à l'épanouissement des enfants. Les façades sont exprimées avec une logique d'intégration discrète dans les teintes et matières du site, réhaussées par des touches de couleurs qui ponctuent l'équipement et souligne sa vocation «ludique». Les parements bois du bâtiment, sont envisagés en bois pré-vieilli ou teintés usine afin de garantir la pérennité des teintes dans le temps.