Ilot 6 - ZAC de la Quantinière - TRÉLAZÉ (49)

REPÈRES

2018

Localisation : TRÉLAZÉ (49)
Maître d'ouvrage : Maine-et-Loire Habitat
Surface : 6 659 m2
Montant de travaux : 8 606 700 € HT
Programme : 90 logements en 3 bâtiments, cellules commerciales

Démarche environnementale

ÉQUIPE MAITRISE D'OEUVRE

  • DCL ARCHITECTES / Architecte mandataire
  • EVEN STRUCTURES / BE structure
  • RABIER FLUIDES CONCEPT / BE fluides, thermique
  • TECHNIQUES & CHANTIERS / Économiste
  • MARCHAND BODIN / OPC

SYNOPSIS

La présente opération est implantée à proximité de la frange Sud de la ZAC de Trélazé, sur un foncier linéaire Est-Ouest bordant une surface commerciale et un parking. L'extrémité Ouest du programme termine le front bâti qui définit la place Vasco de Gama, espace fédérateur du quartier qui donne accès à la halte ferroviaire.

L'opération constitue une bande de transition entre la surface commerciale et le reste de la ZAC. Le gabarit proposé varie à partir d'un R+2 avec des attiques simples ou doubles pour répondre à la nécessité d'une silhouette animée. Les RDC sont occupés par des locaux d'activité ou commerciaux. Ceux-ci sont très majoritairement ouverts au Sud.

L'organisation des plans d'étage permet à la majeur partie des logements de bénéficier de l'orientation Sud au profit d'un comportement énergétique optimal et aussi d'un confort des résidents. Les façades sont peu percées au Nord avec des redans permettant d'accrocher la lumière à l'Est et à l'Ouest. Les façades Sud sont, elles, très vitrées et bénéficient de balcons systématiques généreux agrémentés de celliers extérieurs.

Le projet fait la part belle aux matériaux traditionnels réinterprétés : Les couverture ardoises servent le travail en silhouette du bâti et se prolongent avec des bardages permettant une isolation extérieure.

Les bardages font l'objet d'un travail de variation de trames d'ardoise qui apporte un lignage horizontal de ces parements.

La façade Sud joue le rôle de filtre « intimiste » entre les logements et le parking commercial et s'exprime avec un bardage à claire-voie en tasseaux de Douglas en remplissage des garde-corps ainsi qu'en façade des celliers et de quelques volumes habités.

Les parements de béton préfabriqué des étages sont en béton clair. certains panneaux apportent une variété avec un traitement peinture d'une couleur marquée. Les façades du RDC forment un socle en béton matricé avec un lignage vertical qui garantit une bonne pérennité des parements.